Volontariat International en Entreprise


Le volontariat international en entreprise est un volontariat professionnel et professionnalisant avec souvent de fortes responsabilités confiées au volontaire. En résulte une sélection assez pointue qui favorise souvent les plus diplômés ou les plus expérimentés. Audace et persévérance seront indispensables aux candidats. Un quart des VIE ont été pourvus après une candidature spontanée et 44% des candidats ont mis 6 mois ou plus à trouver une mission.

Définition

Qu’est-ce qu’un volontariat international en entreprise ?

Etre volontaire international en entreprise signifie s’engager pour une mission professionnelle pour le compte d’une entreprise française à l’étranger. Si certaines missions sont réalisées au sein des bureaux que possède l’entreprise française à l’étranger, d’autres peuvent constituer les premiers pas vers l’internationalisation de la structure d’accueil. Le volontaire international se retrouve alors parfois seul à l’étranger avec pour mission le développement de l’activité de l’entreprise dans le ou les pays dans lesquels il est envoyé. Le V.I.E est intégralement géré par l’Agence Française pour le Développement International des Entreprises (UBIFRANCE), un établissement public à caractère industriel et commercial placé sous la tutelle du Ministère délégué au Commerce Extérieur. Le volontaire international bénéficie ainsi d’un statut public qui exonère l’entreprise de tous liens contractuels et de toutes charges sociales et qui apporte un cadre protecteur grâce au placement sous l’autorité de l’Ambassade de France à l’étranger du volontaire.

Public

Qui peut en bénéficier ?

Toute  personne âgée de 18 à 28 ans est éligible pour une V.I.E. Le départ en mission s’effectue au plus tard le jour de votre 29ème anniversaire. Si en principe il n’existe aucune exigence de diplôme, l’extrême spécialisation des missions proposées et les responsabilités confiées sous-entendent, dans la majeure partie des cas, que le postulant dispose d’une qualification souvent au moins égale à Bac+4/Bac+5. Actuellement, seulement 12% des missions sont confiées à des Bac+2.

Pays

Où se déroule la mission ?

La mission se déroule dans n’importe quelle partie du monde auprès d’établissements et de représentations à l’étranger d’entreprises françaises ou d’entreprises liées à ces dernières par un accord de partenariat ou auprès de collectivités territoriales ou d’organismes étrangers engagés dans une coopération avec la France ou une collectivité territoriale française. Au cours d’une même mission, un volontaire peut être amené à voyager dans un maximum de 5 pays. Il est possible d’exercer sa mission en outre-mer.

Durée

Quelle est la durée de la mission ?

Un volontariat international en entreprise dure entre 6 et 24 mois. Le V.I.E est renouvelable une fois. Actuellement, la durée moyenne initiale (en incluant le volontariat international en administration) est de 17 mois. Le volontaire doit passer au minimum deux cents jours par an à l’étranger pendant la durée de son engagement.

Avantages

De quels avantages bénéficient le volontaire ?

Le volontariat international en entreprise permet au volontaire de toucher une indemnité mensuelle fixe d’au moins 660 euros. Une part variable, tenant compte notamment des variations des changes et des prix selon les pays permet au volontaire de toucher une indemnité totale qui varie de 1200 à 3200 euros par mois. Cette rémunération est exonérée des charges sociales et de l’impôt sur le revenu sauf pour les VIE affectés dans les pays où les indemnités sont imposables auquel cas la structure d’accueil prend cette imposition à sa charge. Les frais de transport sont à la charge de l’entreprise. Le volontaire international peut également recevoir les prestations nécessaires à sa subsistance, à son équipement et à son logement. Lorsqu’il est affecté hors du territoire métropolitain, le volontaire reçoit ces prestations qui peuvent être servies sous forme d’une indemnité supplémentaire.

Offres

Où trouver une mission de volontariat international en entreprise ?

Pour postuler, toutes les solutions de recherches d’emploi habituelles s’offrent à vous : réponse à une annonce, candidature spontanée etc… Le site www.civiweb.com a été mis en place par UBIFRANCE, il regroupe une grande base d’offres de volontariat international.

Procédure

Procédure de candidature

L’inscription

Elle est obligatoire et se fait sur www.civiweb.com

La recherche d’une mission

Pour postuler, toutes les solutions de recherche d’emploi habituelle s’offrent à vous: réponse à une annonce, candidature spontanée. Le site www.civiweb.com regroupe la plus grande base de données d’offres de VIE.

Après la sélection

Une fois que vous obtenez l’engagement de l’entreprise, cette dernière doit se mettre en rapport avec UBIFRANCE, l’organisme gestionnaire, pour la validation de son dossier. Les délais d’instruction peuvent prendre du temps (minimum 2 mois). Dès que la demande d’affectation est validée, vous recevez une lettre d’engagement, précisant les modalités et le contenu de la mission.

La préparation

Avant le départ, vous serez convoqué à une réunion d’information ou passerez un entretien précisant les droits et obligations du V.I au cours de sa mission.

Congés payés

Le volontaire a-t-il le droit à des congés payés ?

Oui. Le V.I a droit à des congés d’une durée de 2,5 jours ouvrés par mois de mission. Par exemple : 25 jours de congés pour 10 mois effectués. Des congés exceptionnels pour évènements familiaux peuvent être accordés en certaines circonstances (naissance, mariage du volontaire…)

Protection sociale

Qu’en est-il de la protection sociale du volontaire ?

L’entreprise d’accueil assure à la personne volontaire affectée à l’étranger, sous réserve des engagements européens et internationaux de la France, le bénéfice des prestations en nature de l’assurance maladie, maternité, invalidité et des prestations accidents du travail et maladies professionnelles. Elle assure également à la personne volontaire affectée à l’étranger, toujours sous réserve des engagements européens et internationaux de la France, le bénéfice d’une couverture complémentaire pour les risques mentionnés ci-dessus notamment en cas d’hospitalisation ainsi que pour les risques d’évacuation sanitaire, de rapatriement sanitaire et de rapatriement de corps.

Retraite

Un volontariat international en entreprise entre-t-il en ligne de compte pour la retraite ?

Le temps du service accompli au titre du volontariat international en entreprise, d’une durée au moins égale à six mois, est assimilé à une période d’assurance pour l’ouverture et le calcul des droits à retraite dans le premier régime d’assurance vieillesse de base auquel le volontaire est affilié à titre obligatoire postérieurement à son volontariat. Par dérogation aux dispositions de l’alinéa ci-dessus, le temps du service, d’une durée au moins égale à six mois, accompli au titre du volontariat est pris en compte par le régime spécial de retraite auquel l’assuré est ultérieurement affilié. Les sommes représentatives de la prise en compte par les régimes d’assurance vieillesse de base obligatoires sont prises en charge par le fonds de solidarité vieillesse mentionné à l’article L. 135-1 du code de la sécurité sociale.

Rupture du contrat

Peut-on rompre un contrat de volontariat international en entreprise ?

La cessation anticipée du volontariat international en entreprise du fait du volontaire est possible dans le cas où celui-ci justifierait du début d’une activité professionnelle. Le préavis est d’un mois. [/toggle][toggle title= »Exemples de mission »]Des missions aussi diverses que la prospection commerciale, l’ingénierie agricole ou la réalisation d’étude de marché sont proposés aux volontaires.