Volontariat International en Administration


Comme pour le volontariat international en entreprise, le volontaire international en administration se verra confier des missions à responsabilité. Celles-ci sont d’ordre divers. Elles concernent aussi bien des missions d’animation de projets culturels, de communication ou même d’ingénierie. Les exigences de qualification sont importantes. Bac+4 est le niveau requis minimal demandé dans la plupart des annonces.

Définition

Qu’est-ce qu’un volontariat international en administration ?

Les missions de volontariat international en administration ont trait aux politiques de soutien apporté aux Français établis hors de France et de coopération culturelle ou scientifique avec divers Etats. Le V.I.A est intégralement géré par l’Agence Française pour le Développement International des Entreprises (UBIFRANCE), un établissement public à caractère industriel et commercial placé sous la tutelle du Ministère délégué au Commerce Extérieur. Les V.I.A peuvent être placés sous la tutelle du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes (environ un millier de volontaires chaque année), ou bien du Ministère de l’Économie, de l’Industrie et de l’Emploi (plus de 200).

Public

Qui peut en bénéficier ?

Toute  personne âgée de 18 à 28 ans est éligible pour un V.I.A. Le départ en mission s’effectue au plus tard le jour de votre 29ème anniversaire. Il faut être étudiant ou diplômé en recherche d’emploi.

Pays

Où se déroule la mission ?

La mission se déroule dans n’importe quelle partie du monde auprès d’une ambassade, d’un consulat, d’un établissement culturel, d’un laboratoire scientifique ou de tout autre organisme partenaire ou sous tutelle du ministère des affaires étrangères.

Durée

Quelle est la durée de la mission ?

Un volontariat international en administration dure entre 6 et 24 mois. Le V.I.A peut être prorogé une fois sans que sa durée totale excède 24 mois. Son accomplissement ne peut être fractionné.

Avantages

De quels avantages bénéficient le volontaire ?

Le volontariat international en administration permet au volontaire de toucher une indemnité mensuelle fixe d’au moins 660 euros. Une part variable, tenant compte notamment des variations des changes et des prix selon les pays permet au volontaire de toucher une indemnité totale qui varie de 1200 à 3200 euros par mois. Cette rémunération est exonérée des charges sociales et de l’impôt sur le revenu. Les frais de transport sont à la charge de l’administration. Le volontaire international peut également recevoir les prestations nécessaires à sa subsistance, à son équipement et à son logement. Lorsqu’il est affecté hors du territoire métropolitain, le volontaire reçoit ces prestations qui peuvent être servies sous forme d’une indemnité supplémentaire.

Offres

Où trouver une mission de volontariat international en administration ?

Les missions de volontariat international en administration ne sont diffusées et proposées que via le site www.civiweb.com mis en place par UBIFRANCE. On ne peut postuler de manière spontanée à un V.I.A.

Procédure

Quelle est la procédure de candidature

L’inscription

Elle est obligatoire et se fait sur www.civiweb.com

La recherche d’une mission

Elle ne s’effectue que par le biais du site internet www.civiweb.com

La sélection

Si votre profil convient, l’organisme gestionnaire (le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes ou la Direction Générale du Trésor, selon le cas) vous contacte pour un entretien. Si vous êtes sélectionné, c’est lui qui assure le suivi de votre dossier. Les délais d’instruction peuvent prendre du temps (minimum 2 mois). Dès que la demande d’affectation est validée, vous recevez une lettre d’engagement, précisant les modalités et le contenu de votre mission.

La préparation au départ

Avant votre départ, vous serez convoqué à une réunion d’information ou passerez un entretien précisant les droits et obligations du V.I au cours de sa mission.

Congés payés

Le volontaire a-t-il le droit à des congés payés ?

Oui. Le V.I a droit à des congés d’une durée de 2,5 jours ouvrés par mois de mission. Par exemple : 25 jours de congés pour 10 mois effectués. Des congés exceptionnels pour évènements familiaux peuvent être accordés en certaines circonstances (naissance, mariage du volontaire…).

Protection sociale

Qu’en est-il de la protection sociale du volontaire ?

L’entreprise d’accueil assure à la personne volontaire affectée à l’étranger, sous réserve des engagements européens et internationaux de la France, le bénéfice des prestations en nature de l’assurance maladie, maternité, invalidité et des prestations accidents du travail et maladies professionnelles. Elle assure également à la personne volontaire affectée à l’étranger, toujours sous réserve des engagements européens et internationaux de la France, le bénéfice d’une couverture complémentaire pour les risques mentionnés ci-dessus notamment en cas d’hospitalisation ainsi que pour les risques d’évacuation sanitaire, de rapatriement sanitaire et de rapatriement de corps.

Retraite

Un volontariat international en administration entre-t-il en ligne de compte pour la retraite ?

Le temps du service accompli au titre du volontariat international en administration, d’une durée au moins égale à six mois, est assimilé à une période d’assurance pour l’ouverture et le calcul des droits à retraite dans le premier régime d’assurance vieillesse de base auquel le volontaire est affilié à titre obligatoire postérieurement à son volontariat. Par dérogation aux dispositions de l’alinéa ci-dessus, le temps du service, d’une durée au moins égale à six mois, accompli au titre du volontariat est pris en compte par le régime spécial de retraite auquel l’assuré est ultérieurement affilié. Les sommes représentatives de la prise en compte par les régimes d’assurance vieillesse de base obligatoires sont prises en charge par le fonds de solidarité vieillesse mentionné à l’article L. 135-1 du code de la sécurité sociale.

Rupture du contrat

Peut-on rompre un contrat de volontariat international en administration ?

La cessation anticipée du volontariat international en entreprise du fait du volontaire est possible dans le cas où celui-ci justifierait du début d’une activité professionnelle. Le préavis est d’un mois.