PVT en Argentine




Le PVT Argentine est le dernier né des PVT/VVT. L’accord entre la France et l’Argentine a été signé en février 2011. Un quota de 500 PVT distribués annuellement a été établi. Ce nombre peut être revu chaque année.

Vous allez trouver ci-dessous les conditions et les formalités à remplir pour se voir attribuer un PVT et ainsi partir voyager et travailler en Argentine.

Les conditions du PVT Argentine

Les ressortissants français, âgés de 18 à 30 ans, peuvent postuler pour obtenir un VVT Argentine.

  • Il faut être titulaire d’une assurance médicale couvrant l’ensemble des risques liés à la maladie-maternité-invalidité et à l’hospitalisation en Argentine.
  • Il ne faut pas avoir déjà postulé au Programme Vacances Travail Argentine.
  • Il ne faut pas être accompagné de personnes à charge.
  • Il faut disposer de ressources financières suffisantes pour subvenir à ses besoins au début du séjour. Le mondant exigé étant fixé à 2500 euros.

Ce visa est gratuit et est valable un an à compter de la réception du passeport visé par l’Ambassade d’Argentine. La durée du séjour n’est pas prolongeable.

Les formalités pour obtenir son PVT Argentine

Pour faire sa demande de PVT auprès de l’Ambassade d’Argentine, il faut constituer un dossier comprenant :

  • une lettre de motivation
  • un passeport français en cours de validité
  • une photo d’identité
  • une réservation billet aller-retour
  • un justificatif de ressources de 2500 euros minimum (attestation de la Banque)
  • un certificat médical attestant d’une bonne santé légalisée par l’Ordre des Médecins (180 Boulevard Haussmann, Paris 8º Tél : 01 53 89 32 00, de 9h à 17h) et portant l’Apostille de la Cour d’Appel.
  • une assurance médicale couvrant l’ensemble de risques liés à la maladie-maternité-invalidité et à l’hospitalisation pour la durée du séjour ainsi que le rapatriement sanitaire.
  • un casier judiciaire de moins de trois mois, portant l’Apostille de la Cour d’Appel de Rennes.

Le justificatif de ressources, le certificat médical, l’assurance médicale et l’extrait de casier judiciaire doivent être traduits en espagnol par un traducteur assermenté ou par un traducteur agréé par l’Ambassade d’Argentine en France.

Crédits : Illustration



Articles à lire...