Travailler aux USA quand on est jeune




Comment partir travailler aux USA ? Malgré les relations fortes qui existent entre les Etats-Unis et la France, les choses ne sont pas si simples quand il s’agit de se rendre sur le territoire américain pour travailler. Dans cet article, régulièrement mis à jour, et regroupant toutes les informations référencées sur CursusMundus aux sujet des jobs aux USA, vous allez pouvoir trouver toutes les réponses aux questions que vous vous posez à ce sujet.

 

I. Les programmes du VISA J1

Le dispositif Exchange Visitor Program du gouvernement américain a permis la mise en place de plusieurs programmes permettant à des personnes du monde entier de se rendre aux USA pour y étudier, y faire un stage ou y travailler.

Il existe donc à l’intérieur de ce dispositif plusieurs programmes, chacun avec leurs spécificités et leurs exigences, permettant d’obtenir un visa de travail temporaire (visa j1).
Parmi eux, on trouve les programmes suivants s’adressant directement aux jeunes :

 

1. Séjour au pair

Le programme Au pair aux USA permet à un jeune français ou à une jeune française de partir au sein d’une famille américaine pour s’occuper d’un ou plusieurs enfants pour une durée de 12 mois. Ce programme est très encadré et très réglementé.

 

2. Job d’été

De la même manière, si vous êtes étudiant et que vous souhaitez partir travailler aux USA durant les vacances d’été, vous devez prendre part au programme Summer Work Travel spécialement dessiné pour ceux et celles désirant occuper un job d’été aux Etats-Unis. Ce programme permet de travailler, avec un visa J1, durant une période de 4 mois, entre mai et octobre.

Vous pouvez par exemple grâce à celui-ci partir en job d’été à DisneyWorld en Floride ou à Busch Gardens en Virginie, ou bien encore travailler dans un hôtel aux USA ou même décrocher un job dans un parc national aux USA.

 

3. Stage & CDD

Stage ou job ? Intern ou Trainee ? Si vous souhaitez partir travailler aux USA pendant une période déterminée et dans votre domaine d’études, il existe deux programmes vous permettant d’obtenir le visa J1 dans ce cadre là. Il s’agit de l’Intern Program et du Trainee Program, deux termes couramment traduits par le mot « stage » en français, et qui ont d’ailleurs été explicités en détails dans l’article Faire un stage aux USA. Vous trouverez donc dans cet article le programme (Intern ou Trainee) qui correspond le mieux à votre situation personnelle.

 

4. Animateur en camp de vacances

Que vous ayez ou non le BAFA, vous pouvez être animateur aux USA durant les vacances d’été. Pour occuper un job comme celui-ci, vous ne devez pas chercher à partir via le programme Summer Work Travel (job d’été) cité plus haut mais avec le programme Camp Counselor. C’est en faisant une demande de visa correspondant à cette catégorie que vous obtiendrez les documents nécessaires pour vous rendre aux USA et travailler en tant qu’animateur dans un camps de vacances.

 

5. Les sponsors

Si vous avez déjà fait des recherches sur le sujet des jobs aux USA, vous avez sûrement dû entendre parler des sponsors. Un organisme sponsor visa J1 est une entreprise ou une association qui est autorisée par les autorités américaines à délivrer le formulaire nécessaire pour obtenir un visa J1. Il peut s’agit soit de la structure qui vous accueille en son sein si elle est autorisée par les autorités américaines à agir en tant que sponsor, soit d’une structure spécialement dédiée au sponsoring de visa J1. Les démarches pour faire appel à un sponsor sont payantes et quoi qu’il arrive vous serez obligé de passer par l’une de ses structures pour partir dans le cadre de l’un des programmes cités ci-dessus. Découvrez ici une liste des sponsors visa j1 (liste non exhaustive).

 

Visa Q1 : le Visa Disney

L’autre solution pour travailler aux USA est celle du visa Q1. Ce visa a été créé pour permettre de faire venir aux Etats-Unis des travailleurs étrangers afin d’y occuper un poste dans un contexte d’échange culturel.

Le Visa Q1 est parfois appelé visa Disney car sa création est en partie dûe au lobbying de la firme de divertissement américaine auprès des décideurs politiques. Celle-ci souhaitait en effet obtenir l’élaboration d’un visa qui lui permettrait de faire venir des travailleurs du monde entier pour occuper des emplois non-qualifiés au sein du Walt Disney World Resort aux USA. C’est effectivement avec ce visa que chaque année plusieurs centaines d’étrangers, et notamment des Français, partent travailler à DisneyWorld en Floride pendant une année entière pour représenter leur culture au sein de l’EPCOT, l’un des 4 parcs à thèmes de Disney à Orlando.



Articles à lire...