Première expérience professionnelle à l’étranger




Vouloir travailler à l’étranger dans le domaine professionnel qui nous intéresse n’est pas toujours une simple affaire. De plus en plus les employeurs demandent au moins deux choses : une première expérience professionnelle et une parfaite maîtrise de la langue du pays d’accueil.
Pour lever ces deux barrières, il existe plusieurs solutions. Nous allons les développées ici.

 

Le SVE pour une première expérience accessible à tous

Le SVE, pour Service Volontaire Européen, est un programme initié par l’Union Européenne à destination des jeunes européens. Il permet de partir jusqu’à un an dans l’un des 27 pays de l’Union Européenne (mais aussi quelques autres pays) pour y effectuer une mission de volontariat au sein d’un établissement associatif ou certains établissements à caractère public.

Ce programme a plusieurs avantages : vous partez tous frais payés (transport, repas, logement, argent de poche) et vous bénéficiez de cours de langue.

[blockquote align= »right »] »Tout le monde peut obtenir une première expérience dans son domaine grâce au SVE »[/blockquote]Mais, l’avantage premier du SVE pour un jeune qui recherche une première expérience professionnelle à l’étranger c’est la diversité des missions proposées.

Il est ainsi possible de participer à l’organisation d’un évènement, à la vie d’un journal, à un projet de développement urbain etc… Bref, il y en a pour tout le monde car les établissements d’accueil ont besoin de compétences diverses pour des projets divers !

Alors bien sûr, vous êtes volontaire dans le milieu associatif. Vous n’êtes pas encore salarié d’une grande entreprise avec des méthodes de travail éprouvées. Mais n’oubliez pas qu’un parcours professionnel ça se construit, d’autant plus si vous le souhaitez international.

Le SVE est une expérience qui peut offrir de nombreuses opportunités en terme de développement personnel et professionnel. Vous pourriez rencontrer votre futur employeur une fois sur place. Vous pourriez rencontrer des personnes prêtes à vous recommander à leur réseau. Vous pourriez apprendre une nouvelle langue très recherchée dans votre milieu professionnel… Et si vous souhaitez travailler dans certains pays, comme par exemple les Etats-Unis ou le Canada, l’engagement dans la « communauté » est un élément très important pour les recruteurs !

Le stage Leonardo pour se former dans une entreprise en Europe

Le programme Leonardo est la possibilité pour des jeunes demandeurs d’emploi d’acquérir une première expérience dans leur domaine professionnel au sein d’une entreprise européenne grâce à la réalisation d’un stage pouvant durer jusqu’à un peu plus de 6 mois. Voici le témoignage de Marc, parti en stage à Séville en Espagne, pendant 4 mois :

« Je ne parlais pas un mot d’espagnol, je ne voulais partir travailler qu’en Angleterre et peu m’importait si ce n’était pas dans ma branche… Au final, j’ai découvert le programme Leonardo et je suis finalement parti à Séville tous frais payés ! J’ai appris quelques mots et les bases grammaticales de l’espagnol avec des livres avant les entretiens de sélection et … j’ai été pris ! Ce qui compte c’est d’arriver à présenter un projet professionnel et être capable d’argumenter sur la raison pour laquelle on a besoin de faire ce stage à l’étranger ! Une fois sur place, j’ai eu le droit à 3 semaines de cours de langue et l’organisme espagnol chargé de mon placement m’a dégoté un super stage dans ma branche ! Ce stage m’a ouvert de nouvelles opportunités ! Je conseille à tout le monde de partir avec Leonardo ! »

Dans le même ordre d’idée, il existe aussi les stages Eurodyssée.

Le VIE et le VIA : pour débuter une carrière internationale

Souvent cités comme les solutions miracles pour le développement d’une carrière internationale, le VIE (Volontariat International en Entreprise) et le VIA (Volontariat International en Administration) sont en effet un tremplin pour de nombreux jeunes diplômés en recherche d’une première expérience à l’international pleine de responsabilités et d’opportunités.

[blockquote align= »right »] »Le VIE est le premier pas vers une carrière internationale »[/blockquote]Le VIE permet de travailler pour une entreprise française implantée ou souhaitant s’implanter à l’étranger, alors que le VIA s’adresse à ceux souhaitant travailler dans une administration française à l’étranger.

Le VIE présentent de nombreux avantages, notamment en terme de rémunération. Il est aussi un moyen efficace d’intégrer par la suite l’entreprise qui nous a accueilli en tant que Volontaire International.

Toutefois, ce dispositif ne s’adresse pas à tout le monde. En effet, les entreprises utilisant le VIE recherchent le plus souvent des candidats issus d’écoles d’ingénieurs ou de commerce même si, d’une manière générale, des jeunes issus de tout type de formations sont déjà partis à l’étranger dans le cadre de ce programme.



Articles à lire...