Le test TOEIC : une plus-value pour votre CV




La famille des tests TOEIC® est l’une deux grandes familles de tests d’anglais créés et administrés par ETS (l’autre étant la famille de tests TOEFL®).

Les étudiants souhaitant intégrer un programme universitaire dont l »enseignement est délivré en anglais ont plutôt intérêt à se tourner vers les tests TOEFL®, les étudiants à la recherche « stage ou d »un VIE dans une entreprise à dimension internationale ainsi que les jeunes diplômés à la recherche d’une première expérience professionnelle à l’étranger ont tout intérêt à se diriger vers les tests TOEIC®.

Le test TOEIC expliqué

Si l’on parle du test TOEIC® au pluriel, c’est qu’il existe en existe en réalité plusieurs :

le test TOEIC® Listening and Reading :

C’est un test d’anglais général adapté au monde du travail. Il mesure et certifie les capacités de compréhension orale et écrite pour les niveaux intermédiaire à avancé, correspondant aux niveaux B1, B2 et C1 du CECRL. De part sa notoriété, il est souvent considéré comme étant le principal test TOEIC®. Plus de 6 millions de test. Les 6 millions de tests administrés en 2011 en sont la preuve. Il est administré un peu partout en France.

Le tarif du test (en juin 2012) est de 108 euros. Une réduction étudiante de 18 euros est disponible.

En savoir plus sur le test TOEIC® Listening and Reading >>

le test TOEIC® Speaking and Writing :

Ce test d’anglais mesure et certifie lui aussi le niveau d’anglais général adapté au monde du travail sur les niveaux intermédiaire à avancé. Néanmoins, il atteste des compétences dites « actives » du candidat : l’expression orale et écrite. A l’inverse du test de compréhension orale et écrite qui s’effectue sur papier, le test TOEIC® Speaking and Writing s’effectue sur ordinateur.

Le tarif du test (en juin 2012) est de 108 euros. Une réduction étudiante de 18 euros est disponible.

En savoir plus sur le test TOEIC® Speaking and Writing >>>

le test TOEIC® Speaking :

Ce test peut être passer seul, sans la partie « Writing ». L’examen porte donc uniquement sur les compétences en matière d’expression orale pour des niveaux intermédiaire à avancé.

Le tarif du test (en juin 2012) est de 84 euros. Il existe une réduction étudiante de 8 euros.

En savoir plus sur le test TOEIC® Speaking >>>

le test TOEIC Bridge :

C’est le petit frère du test TOEIC® Listening and Reading. Comme lui, il certifie la compréhension orale et écrite mais s’adresse aux candidats de niveau débutant à pré-intermédiaire (lycée, Bac+2, personnes débutant l’apprentissage de l’anglais). C’est un test d’anglais général adapté au monde du travail.

Le tarif du test (en juin 2012) est de 72,50 euros. Il existe une réduction étudiante de 8 euros.

En savoir plus sur le TOEIC Bridge™ >>>

10 bonnes raisons de passer le test TOEIC

Ajouter une ligne TOEIC® sur son CV est un véritable plus et pas seulement si l’on souhaite partir à l’étranger.

Voici 10 bonnes raisons de passer le test :

  1. rassure l’employeur sur vos capacités en anglais
  2. à CV égal, votre score TOEIC® peut être déterminant dans certains secteurs professionnels
  3. le test TOEIC® est reconnu dans 120 pays
  4. les résultats du test sont accompagnés par un descriptif présentant les compétences du candidat, ses points forts/faibles et ses axes d’amélioration.
  5. le test TOEIC® Listening and Reading est le plus répandu en France. Il peut être passé dans 70 villes (outre-mer inclu).
  6. le test peut être préparé seul (exercices en ligne, livres…) ou en école de langue
  7. les étudiants bénéficient d’office d’une réduction sur le prix du test (-18 euros ou -8 euros pour les tests TOEIC® Speaking et TOEIC Bridge™)
  8. les résultats du test sont calqués sur les exigences du CECRL
  9. 6 000 000 de tests TOEIC® sont administrés chaque année; s’en priver s’est donc déjà réduire ses chances d’embauche par rapport aux autres
  10. si aujourd’hui la majeure partie des Grandes Ecoles et des Universités proposent à leurs étudiants de passer le TOEIC®, ce n’est pas un hasard. L’importance d’un score TOEIC® sur le CV des étudiants n’est plus à démontrer.


Articles à lire...