[Témoignages] Ils ont trouvé un job d’été en Angleterre en se rendant directement sur place




Vous avez été nombreux ces dernières semaines à nous demander de vous aider à trouver un job d’été en Angleterre (cliquez sur ce lien pour trouver des offres d’emploi estivales en Angleterre). Pour des conseils toujours plus efficaces, nous avons donc décidé de nous adresser directement à ceux et celles qui ont eu la chance de décrocher un emploi durant l’été en Angleterre.

Comment ont-ils fait pour obtenir un job d’été en Angleterre ? Quelle est la meilleure solution pour avoir une chance d’être embauché ? Quelle est la meilleure période pour postuler ?

C’est à ces questions que nous avons voulu répondre au travers de ces témoignages. Notre série d’articles débute avec trois expériences bien différentes mais avec tout de même un point commun : tous nos témoins ont trouvé un job d’été en Angleterre en se rendant directement sur place.

Anne-Laure
Photo de Anne LaurePrénom : Anne-Laure
Age actuel : 23 ans
Job décroché : serveuse dans un fish&chips / pizzeria
Lieu : Brighton
Période : Juillet/Août 2011

Comment as-tu trouvé ton job d’été en Angleterre ?

Avant de partir, j’ai choisi une ville balnéaire pour avoir un maximum de chance de trouver un job, j’ai préparé des cvs en anglais et j’en ai imprimé une trentaine avant de partir. Une fois sur place, je suis rentrée dans tous les restaurants, pubs, fish&chips, fast foods… J’ai fait le tour de la ville. Au final, j’ai dû distribuer une centaine de cvs!

Quand avais-tu commencé tes recherches d’emploi ?

J’ai commencé mes recherches en arrivant sur place au mois de juillet. J’ai trouvé un job dans un fish&chips au bout d’une semaine, c’est la première réponse que j’ai eu (sur 2 ou 3) et je n’ai pas hésité car je savais que je n’avais pas beaucoup de choix. La plupart (surtout les pubs) demandait un très bon niveau d’anglais (ce que je n’avais pas). De plus, il ne restait plus beaucoup de places à pourvoir car les étudiants anglais avaient déjà démarché avant l’été pour obtenir un job.

Comment t’es tu débrouillée pour trouver un logement à Brighton ?

J’ai trouvé un logement avant de partir, vers le mois de mai, grâce à des sites internets spécialisés dans les logements étudiants. J’ai trouvé une chambre en colocation au nord du centre-ville de Brighton pour un loyer raisonnable (~£150 par semaine). C’était une étudiante qui sous-louait sa chambre et dans la colocation il y avait deux anglais et un italien. La colocation m’a permis de connaitre rapidement du monde et de ne pas me sentir seule à mon arrivée.

Quels conseils donnerais-tu à d’autres jeunes qui souhaiteraient trouver un job d’été en Angleterre ?

Je donnerai plusieurs conseils: – ne pas avoir peur de distribuer directement son cv dans les restaurants – ne pas se limiter ou trop sélectionner les lieux où l’on veut travailler – ne pas être trop exigeant sur les conditions ou le salaire (sauf si vous avez le choix) – si l’on vous pose la question, ne pas dire que vous ne restez que l’été, soyez évasif. Il est vrai que c’est un peu s’arranger avec la vérité mais sinon on ne trouve rien – si on vous demande votre expérience dans la restauration et que vous n’en avez pas (comme moi), enjolivez un peu – faites attention aux arnaques pour le logement, n’envoyez JAMAIS d’argent en avance. Demandez des photos de la maison et de la chambre.

Maxime

Photo de MaximePrénom : Maxime
Age actuel : 25 ans Job décroché :
Serveur en restaurant
Lieu : Londres
Période : Juillet/Août 2009

Comment as-tu décroché ton job d’été à Londres ?

En début d’année 2008, je suis allé à Londres pour 3 semaines. J’en ai profité pour distribuer des CVs un peu partout, dans les pubs, les restaurants, les magasins de vêtements et autres…

De retour en France, l’un des restaurants m’a envoyé un mail pour travailler en temps complet mais n’étant plus disponible j’ai gardé contact en prévision de l’été qui arrivait. J’ai donc renvoyé un mail en avril pour commencer fin juin/début juillet et ça a fonctionné, j’ai été choisi. J’ai eu une journée d’essai dès mon arrivée comme convenu par mail.

Le responsable des ressources humaines ayant été satisfait de mon travail dans l’équipe lors de cet essai, il m’a alors proposé un contrat. Cependant, mes papiers d’identité ayant été volés le jour de mon arrivée, je n’ai pu rester à Londres, car pour pouvoir établir le contrat de travail il me fallait ma carte d’identité. Je suis donc rentré en France et j’ai retenté l’expérience l’été suivant (2009) grâce au contact que j’avais conservé avec le responsable RH. J’ai été embauché.

Quelle solution as-tu trouvé pour te loger à Londres ?

Pour le logement, j’ai commencé par réserver une auberge de jeunesse pour 3 semaines environ, histoire de me laisser le temps de trouver une colocation pas trop cher et de partir serein.

Finalement, dès mon arrivée j’ai commencé mes recherches via Gumtree.com. Le soir même j’avais rendez vous pour visiter une colocation et j’ai signé sur le champ. Londres ce n’est que 2, 3 mois, pour l’été, pas besoin de chercher quelque chose de très luxueux, l’appartement ce n’est quasiment que pour dormir.

Pour débuter, les auberges de jeunesses sont l’idéal, mais rapidement, il est nécessaire de trouver un logement en colocation car plus stable et plus pratique.

As-tu des recommandations à faire à tous ceux qui aimeraient tenter l’aventure ?

Je pense qu’il n’ai pas nécessaire de chercher à trouver obligatoirement un travail avant de se rendre en Angleterre. Une fois sur place on peut trouver un emploi rapidement même si tout dépend de sa maîtrise de l’anglais bien entendu.

Ensuite je dirais qu’il faut :

  • Ne pas avoir peur de se lancer pour aller vers les responsables de magasins, restaurants etc…
  • Ne pas oublier d’être souriant, agréable et habillé en fonction du job que l’on recherche.
  • Etre dynamique et montrer de l’intérêt pour le futur employeur
  • Préparer son CV en anglais avec les règles que cela implique (la lettre de motivation ne sert à rien là bas, résumer juste en quelques phrases en haut du CV le job recherché)

Toutes les personnes autour de moi là bas et même quelques amis en France qui ont tenté « l’aventure » ont réussi à un moment donné à obtenir un petit job.

Il faut savoir que les Anglais délaissent les métiers de la restauration, les jobs d’hôte de caisse etc… pour des jobs de bureau. Avec la crise, ça change un peu la donne, mais pas tant que ça au final.

L’anglais est indispensable pour décrocher un travail, surtout pour les jobs où l’on est en relation avec le client. Mais c’est à relativiser quand même, pas besoin d’être bilingue non plus. Les employeurs cherchent une personne qui comprenne et qui sache se faire comprendre un minimum. Il faut aussi jouer avec les clichés français. Cela fonctionne vraiment dans la restauration.

Pour résumer, pour des jobs étudiants, le porte à porte est la technique la plus efficace. Cela montre qu’on est directement disponible et sur place. Le courrier postal, méthode que j’ai essayé, n’a rien donné, et l’e-mail non plus. Si l’on n’est pas sur place, les recruteurs sont plus frileux car nous ne sommes pas opérationnels rapidement.

Lauranne
Photo de Lauranne Prénom : Lauranne
Age actuel : 23 ans
Job décroché : Chef steamer
Lieu : Londres Période : Juillet/Août 2008

Comment as-tu fait pour trouver ton job d’été à Londres ?

Pour trouver mon job d’été en 2008 à Londres, je suis venue directement sur place. Passant le bac de français fin juin, mon objectif était de me rendre à Londres pour trouver un job en l’espace de 3 jours, revenir en France pour passer mes oraux et retourner ensuite à Londres pour travailler.

Je n’avais pas fait de recherches préliminaires, cependant mes CV et lettres de motivation étaient prêts à être distribués. Mon premier CV déposé a fait mouche. On me prenait à l’essai le lendemain en tant que serveuse dans un restaurant. Je n’ai finalement pas eu le poste à cause de mon faible niveau d’anglais. Cependant le manager m’a proposé un autre poste qui ne demandait pas un niveau d’anglais courant : chef steamer. Je m’occupais de la cuisson des dim sum (raviolis asiatiques). J’étais donc en charge de les faire cuire, de nettoyer mon plan de travail et de faire l’inventaire chaque dimanche en fin de service pour passer les commandes à notre fournisseur.

J’étais en contrat à mi temps (le soir), j’ai trouvé un autre mi temps pour le matin sur le site Gumtree. Je travaillais dans une cantine d’entreprise.

Concernant le logement sur Londres, comment cela c’est passé pour toi ?

J’avais la chance d’avoir un membre de ma famille habitant Central London et qui pouvait m’héberger durant un mois et demi, donc cela m’a facilité les choses car je n’avais pas besoin de trouver de colocation ou d’appartement.

Après ton expérience, quels conseils pourrais-tu donner à ceux qui veulent tenter leur chance ?

Etre organisé et motivé, regarder tous les sites d’annonces tel que Gumtree (job et logement), semer ses CV un peu partout dans la ville et sur Internet pour mettre toutes les chances de son côté.



Articles à lire...