Visa pour un stage en Chine




Pour faire un stage en Chine, il est nécessaire d’obtenir un visa-F, aussi appelé visa business. Ce visa de stage en Chine permet aux étudiants internationaux de réaliser une mission en entreprise pour une durée de 6 mois au maximum.
Comme pour tous les articles concernant les visas, il est recommandé de poursuivre sa recherche d’informations sur les sites officiels des Etats concernés.

Attention, certaines conditions évoquées ici ne sont plus d’actualité. Cet article doit faire l’objet d’une mise à jour.

 

Les conditions pour obtenir un visa de stage en Chine

Pour faire un demande de visa, il faut d’abord avoir trouvé une entreprise d’accueil. L’entreprise devra alors faire parvenir à son stagiaire une lettre attestant de son « embauche ». Cette lettre devra comprendre un maximum d’informations sur le stage. Il est notamment conseillé d’y faire figurer :

  • le nom, l’adresse et les mentions légales de l’entreprise
  • les dates du stage
  • le type de mission qui seront confiées au stagiaire
  • si le stage est payé ou non
  • le tampon et la signature d’un haut responsable de l’entreprise

La question de la rémunération du stage n’est pas évidente. Dans le cas où il est certain que le stagiaire sera rémunéré pendant son stage, il est préférable de consulter le Centre de visa pour la Chine afin de s’assurer que le visa de stage est suffisant. Dans la plupart des cas il ne le sera pas. Le stage peut alors être requalifié en emploi, auquel ce n’est plus le visa F mais le visa Z (le visa de travail) qu’il faudra se procurer.

Sur internet, certains affirment qu’il est possible de faire un stage en Chine avec un visa de touriste. Si c’est effectivement une pratique que l’on a pu observer, ce n’est pas pour autant légal. Il est donc totalement déconseillé de partir en stage en Chine avec un visa de touriste.

Le stage doit obligatoirement être conventionné.

 

Comment le stagiaire peut obtenir son visa pour la Chine

Une fois l’entreprise trouvée, la demande de visa de stage se fait auprès du Centre de visa pour la Chine qui traite une partie des formalités consulaires de l’Ambassade de Chine en France.

Il existe deux centres en France, l’un à Paris, l’autre à Marseille.

La demande de visa de stage doit comprendre un certain nombre de documents dont (cette liste n’est exhaustive, il est donc recommandé de consulter attentivement le site du Centre de visa) :

  • un formulaire de demande de visa téléchargeable sur le site du Centre de visa pour la Chine
  • un billet d’avion aller-retour
  • une réservation d’hôtel ou d’un autre type de logement
  • la lettre de l’entreprise d’accueil
  • la convention de stage signée par l’université, l’étudiant et l’entreprise
  • la photocopie du passeport

Le dépôt du dossier ne peut se faire que directement auprès de l’un des deux centres en France soit par le stagiaire lui-même (conseillé) soit par un intermédiaire. Il en va de même pour le retrait du visa qui peut se faire une semaine après le dépôt de la demande. Dans les cas d’urgence, un service express existe. Il permet d’obtenir son visa en deux jours ouvrables.

Les frais de visa sont de 70 euros (ou plus selon le nombre d’entrées sur le territoire chinois demandé).



Articles à lire...