Bourse Zellidja, pour partir seul explorer le monde




S’adressant aux jeunes de 16 à 20 ans, la bourse Zellidja, créée en 1939 par l’architecte géologue Jean Walter et aujourd’hui gérée par la Fondation Zellidga placée sous l’egide de la Fondation de France, représente une somme maximum de 900 euros (pour un premier voyage) et 1100 euros (pour un second voyage) permettant de réaliser un projet d’étude personnel, non scolaire, pour une durée minimale d’un mois.

Liberté et autonomie sont les maîtres mots des candidats à la bourse mais cela implique de l’autre côté responsabilité et maturité. Reposant toujours sur les principes invoqués par Jean Walter lors de la création de son projet, l’idée est de « donner aux jeunes le moyen de compléter leurs études par des connaissances qu’ils n’ont pas acquises dans les établissements scolaires et n’acquerront pas davantage dans les grandes écoles ou en faculté ».

Pour espérer obtenir cette bourse, il vous faudra commencer par comprendre l’esprit « Z ». Voici comment celui-ci est introduit sur le site de la Fondation :

On peut présenter l’esprit Z comme étant l’ensemble des valeurs et des composantes qui permettent à un voyage Z d’apporter tous les bénéfices en terme de construction et de développement de la personnalité. Ces bénéfices sont multiples : autonomie, courage, sens du partage, prise d’initiative, curiosité, etc…

A l’issue d’un voyage Zellidja, chacun comprend qu’il ne peut plus désormais rester spectateur du monde, mais qu’il doit s’engager pour en devenir acteur. Le boursier, à l’issue du voyage, a appris à se connaître, à prendre confiance en lui et en le monde, et il sait que désormais, avec de la méthode, de l’enthousiasme et de la détermination, ses rêves sont à sa portée.

En savoir plus sur l’Esprit Z : http://www.zellidja.com/spip.php?article17

Ensuite, vous devrez trouver un sujet d’étude justifiant le financement de votre voyage; parmi les exemples que l’on trouve sur le site de la Fondation : « A la rencontre des réfugiés tibétains au Népal et en Inde du nord », « Courir, rêver, voyager… marchés du Pérou à La Bolivie », « A la recherche de la liberté effective : expériences communautaires en Europe », « Les pêcheurs au Sénégal » etc…

En savoir plus sur les exemples de voyages : http://www.zellidja.com/spip.php?article7

S’en suit alors pour vous la création d’un dossier de candidature de 8 à 10 pages comprenant :

  • La présentation du candidat en dix lignes maximum
  • Les motivations du candidat pour le voyage en solitaire
  • L’intérêt du candidat pour la région du monde choisie
  • Le sujet d’étude choisi, qui fera l’objet d’une enquête et d’un rapport
  • La forme du rapport et des carnets de route et de comptes (écrit, photo, vidéo…)
  • Les contacts sur place (association, amis d’amis, journalistes, chercheurs, etc….)
  • Un itinéraire prévisionnel, avec une carte du (ou des) pays
  • Un calendrier prévisionnel
  • Un budget prévisionnel, qui s’équilibre entre les recettes et les dépenses

Vous devrez bien entendu respecter un calendrier :

  • 31 janvier : date limite d’inscription en ligne et d’envoi des projets
  • Mi-mars : convocation pour l’oral (en France)
  • Mi-avril : octroi des bourses
  • 31 décembre : envoi des rapports d’étude, journaux de route et carnets de comptes

En savoir plus sur la préparation de votre projet : http://www.zellidja.com/spip.php?article5

Site officiel de la Fondation : www.zellidja.com



Articles à lire...