Bourse de l’Office Méditerranéen pour la Jeunesse




L’Office Méditerranéen de la Jeunesse, récemment créé sous l’impulsion de la France, s’est donné pour mission de promouvoir et faciliter la mobilité des étudiants et des jeunes professionnels au sein des 16 pays associés que sont l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, Chypre, la Croatie, l’Egypte, l’Espagne, la France, la Grèce, l’Italie, le Liban, le Maroc, Malte, le Monténégro, la Slovénie, la Tunisie et la Turquie.

Cette mission prend notamment la forme du soutien à la création de formations impliquant au minimum 2 établissements situés dans 2 pays différents. Ces formations déboucheront sur l’obtention d’un diplôme conjoint (un diplôme unique délivré par les établissements), d’un double-diplôme (deux diplômes nationaux délivrés par les deux établissements partenaires) ou encore d’un diplôme multiple (plus de deux diplômes nationaux délivrés par plus de deux établissements partenaires) de niveau Master ou Doctorat.

Les meilleurs étudiants acceptés dans une formation labellisée OMJ pourront poser leur candidature pour une bourse de l’Office Méditerranéen de la Jeunesse qui leur permettra de financer 1 ou 2 semestres d’étude dans l’établissement partenaire de la formation à l’étranger.

Ces bourses sont des bourses d’excellence. Les critères d’obtention fixent la barre haute.

D’abord il s’agit d’évaluer le niveau d’excellence académique du candidat à travers son parcours universitaire en prenant notamment en compte le nombre d’années universitaires effectuées, les notes obtenues et la maîtrise de la langue nécessaire pour effectuer la période de mobilité.
Ensuite, il s’agit d’évaluer la motivation du candidat à suivre un parcours de mobilité et notamment de vérifier la correspondance entre la formation suivie, le projet de recherche, le parcours de mobilité envisagé et le projet professionnel du candidat ainsi que la valeur ajoutée apportée par le parcours de mobilité pour son projet de recherche, son employabilité et son projet professionnel.
Puis il sera évalué l’expérience déjà acquise par le candidat et notamment il sera apprécié l’expérience professionnelle acquise en rapport avec la formation demandée (Masters). Pour les Doctorants, il sera pris en compte les travaux de recherche déjà réalisés par le candidat en rapport avec la formation doctorale demandée et avec son projet professionnel.
Enfin, il s’agira de prendre en compte l’avis de l’établissement qui a procédé aux modalités de sélection du candidat et notamment de prendre en compte l’avis du responsable de la formation (lettre de recommandation).

La bourse comprend deux types d’allocation.

L’allocation-type de frais de séjour est de 1.000 euros/mois pour une bourse de niveau master et de 1.500 euros par mois pour un doctorant. L’allocation versée à l’étudiant est égale à l’allocation-type multipliée par un coefficient de correction tenant compte du coût de la vie dans le pays d’accueil.
L’allocation de frais de transport est une indemnité forfaitaire qui varie en fonction de la distance entre l’établissement d’origine et l’établissement d’accueil.

Pour en savoir plus : Office Méditerranéen de la Jeunesse

Illsutration : Crédits



Articles à lire...