Permis Vacances Travail


Qu’est-ce que le Permis Vacances-Travail ?

Vous pouvez trouver sur le net trois termes différents pour désigner le PVT : Permis Vacances-Travail, Programme Vacances-Travail ou encore Visa Vacances-Travail (VVT dans ce cas là). A chaque fois il s’agit du même programme.

Le site du Ministère des Affaires Etrangères définit le PVT de cette manière :

le PVT est un dispositif qui offre à tous les jeunes Français la possibilité de s’expatrier pendant un an à la découverte d’un pays étranger, tant sur le plan culturel que professionnel, grâce à une délivrance de visa simplifiée.

On retiens ici les quatre éléments constitutifs du PVT :

– il s’adresse aux « jeunes » Français
– il permet de « s’expatrier pendant un an »
– il est le moyen de réaliser un objectif soit « culturel » soit « professionnel »
– il bénéficie d’une « délivrance de visa simplifiée »

Plusieurs questions restent cependant en suspens : Qui sont les « jeunes » Français ? Comment peut-on se procurer un PVT ? Et surtout, pour aller où ?

Pour quels pays peut-on obtenir un Permis Vacances-Travail ?

La France a signé des accords relatifs au PVT avec 6 pays : l’Australie, le Canada, la Corée du Sud, la Nouvelle-Zélande, le Japon et l’Argentine. Bien que les destinations Canada et Australie soient les plus souvent associées à ce programme, le premier accord de PVT a été signé avec le Japon en 1999 !

Vous pourriez aussi entendre parler du PVT Singapour.  Certes ce visa existe mais il n’entre pas dans le cadre d’un accord entre la France et la Cité-Etat de la péninsule malaisienne.

A qui s’adresse le PVT?

Tous les programmes s’adressent aux Français âgés de 18 à 30 ans à l’exception de celui concernant le Canada qui fixe l’âge limite pour participer au programme à 35 ans. Pour certaines destinations le nombre de PVT attribués chaque année est restreint. Ainsi à l’exception de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande qui n’ont pas fixé de plafond, les autres Etats ont imposé une limite au nombre de permis attribués chaque année. Le Canada distribue 7000 PVT, la Corée du Sud 2000 et le Japon 1500.

Quelle est la particularité du PVT ?

La particularité du PVT réside dans le fait qu’il est possible de partir dans l’un des pays participants pour y faire, non seulement du « tourisme » mais aussi pour y travailler sans avoir à trouver un employeur avant le départ, condition pourtant obligatoire dans de nombreux cas. Qui plus est, il est autorisé de changer d’employeur autant de fois que nécessaire.

Combien coûte le PVT ?

Les frais de dossier inhérents à la demande d’un PVT varient en fonction du pays. Ils sont généralement, au minimum, d’une centaine d’euros.

A qui s’adresser ?

Pour savoir comment procéder pour obtenir votre visa, consultez les articles suivants :