Frais de scolarité en Nouvelle-Zélande




Les frais de scolarité en Nouvelle-Zélande varient d’un établissement et d’un programme à l’autre. Comme souvent dans les pays anglophones, les frais de scolarité dans les universités publiques sont relativement élevés.
Toutefois, les étudiants français peuvent bénéficier d’une bourse ou d’une exemption partielle de ces frais.

Le coût des études en Nouvelle-Zélande au niveau undergraduate (premier cycle universitaire) varie de NZ$18 000 à $25 000 (10580 – 14700 euros). Les frais de scolarité au niveau post-graduate peuvent, eux, aller jusqu’à NZ$40 000, soit 23500 euros.

Pour financer ses études en Nouvelle-Zélande, il existe deux solutions : bénéficier d’une exemption des frais de scolarité ou obtenir une bourse.

Grâce à un accord entre la France et la Nouvelle-Zélande, les étudiants français partant faire des études post-graduate (à partir du Master) en Nouvelle-Zélande peuvent être exemptés du surcoût imposé aux étudiants étrangers. Les frais de scolarité sont ainsi divisés par 3 ou par 4 par rapport à ce que paieraient les autres étudiants étrangers. Les universités néo-zélandaises sont libres d’appliquer ou non cet accord, il est donc nécessaire de se renseigner auprès de chaque établissement pour connaître son choix vis-à-vis de cette possibilité.

Enfin, les frais de scolarité en Nouvelle-Zélande se paient en général à l’avance. En cas de désistement pour des raisons valables avant l’arrivée sur le territoire néo-zélandais, la plus grande partie des frais sont rendus à l’étudiant. En cas de désistement durant la première semaine de cours, il peut être possible de récupérer une partie du paiement effectué. Passé ce délai, il devient généralement plus dur de revoir son argent.



Articles à lire...