Étudier en Nouvelle-Zélande après une licence




Partir étudier en Nouvelle-Zélande après une licence est quelque chose de tout à fait envisageable, d’autant plus que c’est à partir de ce niveau qu’il devient le plus facile d’obtenir une bourse d’études.

 

Pour faire un Master en Nouvelle-Zélande, il est nécessaire d’avoir à l’esprit que l’admission se fait au cas par cas. Il peut donc être possible d’intégrer un programme de Master en Nouvelle-Zélande après une licence en France mais cela n’est pas automatique. Les cas de figure les plus courants sont :

  • vous avez obtenu de bonnes notes lors de votre dernière année de licence,  vous avez alors de grandes chances d’intégrer directement un Master
  • vous avez obtenu des notes très moyennes lors de votre dernière année de licence, vous pourriez alors être obligé de vous tourner vers un Bachelor with Honours ou vers un PostGraduate Diploma, c’est-à-dire une année supplémentaire entre la licence et le master. Selon les cas, vous pourrez ensuite poursuivre vos études au niveau Master, soit en première année, soit directement en deuxième année.

Pour étudier en Nouvelle-Zélande après une licence, vous devez d’abord trouver le programme qui vous intéresse. Pour cela, consultez le site NewZealandEducated.com.

Une fois la formation idéale trouvée, rendez-vous sur le site de l’université qui la propose pour découvrir les critères d’admissions. Généralement il n’est pas noté avec précision si votre licence suffira pour intégrer le programme. Vous pouvez donc contacter l’université pour obtenir des informations supplémentaires mais il faudra souvent entamer directement le processus de candidature.

En effet, pour pouvoir juger de la possibilité d’intégrer un programme de Master avec une licence française, l’établissement néo-zélandais aura besoin que vous lui fassiez parvenir vos bulletins de notes traduits et certifiés ainsi qu’une copie, certifiée elle aussi, de votre diplôme. La certification peut être fait par un responsable de l’université française dans laquelle vous avez étudié.

Un test d’anglais tel que le TOEFL ou l’IELTS devra être passé avant l’inscription. Les scores requis varient d’une université et d’un programme à l’autre mais sont au minimum de 90-100 pour le TOEFL et de 6.5 pour l’IELTS.

Enfin, pour pouvoir étudier en Nouvelle-Zélande après une licence, il est essentiel de se conformer au calendrier néo-zélandais. La rentrée se fait généralement fin février-début mars et les périodes d’inscription s’arrêtent généralement début octobre (cela peut-être plus tard pour certains programmes). Une rentrée en juillet/août est parfois possible.



Articles à lire...