Les universités en Corée du Sud




On dénombre un peu plus de 550 établissements d’enseignement supérieur en Corée du Sud en 2012. La plupart sont des universités ou des colleges universitaires.

La majorité des universités sont membres du Korean Council for University Education. La liste des universités membres est disponible ici. Toutefois, être membre de cette association n’est pas forcément synonyme de sérieux. Certains membres du KCUE ont été épinglés par le gouvernement sud-coréen suite à leur gestion désastreuse de l’accueil des étudiants internationaux. Ces universités ne sont d’ailleurs plus habilitées à accueillir des étudiants étrangers (consultez cet article pour en savoir plus).

 

Généralités sur les universités en Corée du Sud

Comme expliqué en introduction, on distingue deux principaux types d’institution en Corée du Sud :

Les universités : elles sont soit publiques (On distingue parmi elles les universités dîtes nationales), soit privées. Elles proposent des formations de niveau bachelor en 4 ans et de niveau master en 1 ou 2 ans.

Les collèges universitaires (Junior College en anglais) : ils proposent des formations en 2 ou 3 ans. La majorité des collèges universitaires sont des établissements privés.

Pour un étudiant international qui souhaite étudier en Corée du Sud, il est préférable de choisir une université plutôt qu’un collège universitaire afin d’augmenter ses chances de faire reconnaître son diplôme une fois de retour dans son pays d’origine.

Les frais de scolarité dans les universités sud-coréennes varient selon les établissements et les programmes. Dans les universités publiques/nationales, il faut compter entre 2000 et 5000 dollars l’année. Dans les universités privées, le coût des études est généralement plus haut. Il faut compter entre 3000 et 7000 dollars par année.

 

Classement des universités sud-coréennes

Il existe plusieurs classements universitaires, nationaux ou internationaux, qui permettent de se faire une idée de la situation d’un établissement par rapport à un autre.

Avant que les classements d’universités ne commencent à émerger, le gouvernement coréen avait dévoilé une liste de 10 universités « porte-drapeau ». Toutes sont des universités dîtes nationales :


Ce « label » a été décidé par le gouvernement sud-coréen au sortir de la seconde guerre mondiale. Chaque province de Corée du Sud bénéficiait alors de sa propre université porte drapeau. Cette distinction n’a cependant pas de valeur en terme d’évaluation, puisque, par exemple, le Korea Advanced Institute of Science and Technology (KAIST) n’apparaît pas dans cette liste alors qu’il se place dans le TOP 3 des universités sud-coréennes dans tous les classements publiés.

 

Chaque année, le plus attendu des classements nationaux est celui du journal Joongang Daily.

Le dernier en date, publié fin 2011, a classé les 20 premières universités sud-coréennes comme suit :




Articles à lire...