S’inscrire dans une université chinoise via le CUCAS




Pour s’inscrire dans une université en Chine, les étudiants internationaux ont deux choix :

  • passer directement par le site web de l’université qui les intéresse
  • utiliser le système commun CUCAS

Ce dernier est un portail internet plus ou moins similaire au portail français Admission-PostBac. En revanche, il s’adresse aussi bien aux lycéens qui veulent faire un bachelor en Chine qu’aux étudiants qui souhaitent faire un Master dans une université chinoise après avoir obtenu une licence/bachelor dans leur pays d’origine.

Nous allons ici vous expliquer comment utiliser le système CUCAS pour votre inscription dans une université chinoise.

Pensez aussi à consulter l’article sur les études en Chine, les frais de scolarité dans les universités chinoises ainsi que celui sur le visa étudiant pour la Chine.

 

CUCAS, un outil unique pour s’inscrire à l’université en Chine

CUCAS, pour China’s University and College Admission System, est un service en ligne indépendant mis en place avec le soutien de nombreuses universités chinoises et du ministère de l’éducation chinois.

Il s’agit de la seule plateforme commune bénéficiant d’une autorisation officielle pour recevoir les inscriptions des étudiants internationaux aux universités chinoises.

Actuellement, près de 200 universités chinoises utilisent le système CUCAS pour gérer les inscriptions des étudiants du monde entier.

Les étudiants qui s’inscrivent en Chine via ce système doivent payer des frais de service d’un montant de 50 dollars (tarif en vigueur à l’heure de la rédaction de cet article).

Il y a plusieurs avantages à utiliser le CUCAS :

  • le site du CUCAS est souvent beaucoup plus clair et plus simple d’utilisation que les sites des universités elles-mêmes.
  • le site du CUCAS est intégralement en anglais.
  • le site du CUCAS apporte de nombreuses informations utiles sur les études en Chine.
  • le fait que toutes les informations soient regroupées sur une seule et même plateforme fait un gagner un temps conséquent au processus d’inscription.

 

Comment utiliser CUCAS pour son inscription dans une université chinoise

L’étudiant doit d’abord choisir un programme qui l’intéresse (voir notre article, choisir une formation en Chine). Une fois cette première étape passée, l’inscription se fait facilement et rapidement grâce à la clarté du système CUCAS.

Il suffit de remplir un formulaire d’admission en ligne, de scanner et soumettre en ligne un certain nombre de documents demandés par les universités (vous pouvez voir les documents généralement demandés par les universités chinoises dans notre article sur les conditions d’admissions pour étudier en Chine) puis de procéder au paiement des frais d’inscription (propres à chaque université) et des frais de services du CUCAS.

Plus de détails sur cette procédure peuvent être trouvés ici.

L’université met ensuite entre 4 et 8 semaines pour traiter une candidature. Le suivi de son inscription peut se faire sur le site du CUCAS.

 

Les dates pour s’inscrire dans une formation en Chine

En Chine, la rentrée universitaire principale se fait en septembre. Les étudiants débutent alors les cours au semestre d’automne. Toutefois, certaines universités proposent une rentrée en février/mars, au semestre de printemps.

Les dates à connaître pour s’inscrire à un programme varient selon la rentrée choisie.

Pour une rentrée en septembre

  • Ouverture de la période de candidature
    Fin février/début mars
  • Fin de la période de candidature
    Fin juin/début juillet
  • Avis d’admission pour les premières candidatures
    Juin
  • Avis d’admission pour les candidatures tardives
    Août

Pour une rentrée en février/mars

  • Ouverture de la période de candidature
    Fin octobre
  • Fin de la période de candidature
    Fin janvier
  • Avis d’admission pour les premières candidatures
    Début janvier
  • Avis d’admission pour les candidatures tardives
    Février

Il peut parfois être possible de s’inscrire après les dates limites s’il reste des places disponibles.



Articles à lire...