MyUniversity : comparer les universités australiennes




Le gouvernement australien a annoncé la semaine dernière le lancement officiel de son site MyUniversity.gov.au destiné à favoriser la comparaison des universités australiennes.

MyUniversity permet aux étudiants de comparer non seulement les universités mais aussi les programmes de cours. Si le premier outil offre quelques satisfactions, le second ne présente malheureusement pas de véritable intérêt pour les étudiants internationaux. Présentation.

 

MyUniversity et la comparaison des universités

Le système de comparaison des universités proposé par MyUniversity est relativement complet.

Il permet d’obtenir et de comparer pour chaque université des informations d’ordre très général comme :

  • la date de création de chaque université
  • le nombre d’étudiants
  • l’équilibre fille/garçon
  • le nombre d’étudiants à plein temps
  • le nombre d’étudiants internationaux

Mais MyUniversity permet aussi et surtout de comparer des données beaucoup plus utiles quand vient le temps de choisir son université. Le site permet notamment de comparer :

  • le taux d’anciens étudiants occupant actuellement un emploi
  • l’avis des anciens étudiants sur les cours qu’ils ont suivi
  • le ratio nombre d’étudiants/nombre d’enseignants

 

MyUniversity et la comparaison des cours

A l’inverse du module qui permet de comparer les universités, le module de comparaison de cours de MyUniversity n’a pas une grande valeur ajoutée. S’il permet certes de voir facilement le coût d’une année d’études pour des diplômes similaires dans différentes universités, cette option n’est en réalité d’aucune utilité pour les étudiants internationaux, et notamment français, car les chiffres indiqués correspondent aux frais de scolarité demandés aux étudiants issus des pays du Commonwealth (les frais pour les étudiants internationaux sont nécessairement supérieurs à ceux indiqués sur MyUniversity).

Certaines informations peuvent aussi induire en erreur les étudiants internationaux. Par exemple, lorsqu’une comparaison de deux ou trois diplômes est effectuée, le tableau qui s’affiche indique par quel moyen il faut postuler. Le plus souvent il renvoie les étudiants vers des plateformes d’admission communes (du même type que le site français Admission-Postbac). Or, ces plateformes ne doivent pas toujours être utilisées par les étudiants internationaux. Dans de nombreux cas, ceux-ci devront directement s’adresser à l’université pour s’inscrire.

Cela nous permet d’ailleurs de rappeler que, pour étudier en Australie, il faut toujours se renseigner auprès des universités pour connaître les démarches exactes de candidature qu’elles proposent. Il n’y a pas de procédure d’inscription unique dans les universités australiennes.



Articles à lire...