Faire un master à l’Imperial College London




Vouloir faire un master à l’Imperial College London, c’est avant tout vouloir se confronter à l’une des universités les plus sélectives du monde. Lors de l’année 2010/2011, le ratio candidature/admission au niveau master était de 6 pour 1 ! Seulement 16,7% des candidatures ont reçu une réponse favorable !

Si vous souhaitez donc tenter votre chance, voici ce que vous devez savoir.

Postuler à un programme de Master

Les étudiants français, ayant fait leurs études de premier cycle en France, peuvent postuler à un programme de Master à l’Imperial College London à condition d’être titulaire d’une licence universitaire et d’avoir au moins obtenu une mention Assez Bien (pour mettre véritablement toutes les chances de votre côté, assurez-vous de décrocher au minimum la mention Bien) ou d’avoir accumuler au moins 180 crédits d’un diplôme de Grande Ecole.

Bien entendu, chaque candidat doit être en mesure de prouver qu’il dispose du niveau d’anglais nécessaire pour suivre les cours. Ainsi, il est demandé d’avoir au moins obtenu une note de 6,5 avec 6 dans les modules rédaction et expression orale à l’IELTS ou une note de 100 avec 24 dans les modules rédaction et expression orale au TOEFL.

Après avoir trouvé la formation idéale pour vous, vous devez envoyer votre candidature en suivant la procédure détaillée ici.

Notez bien que les frais de scolarité varient de 2 000 à 35 000£ et que les critères d’entrée peuvent être plus ou moins différents (notamment au niveau des notes obtenues, du niveau d’anglais et parfois même de l’expérience professionnelle) selon les programmes.

Pre-sessional English Programme

Faire un master à l’Imperial College London est un défi exigeant. En plus des cours en eux-mêmes qu’il faudra être capable d’assimiler, les étudiants doivent être en mesure de comprendre le vocabulaire spécifique qui sera utilisé dans chaque discipline.

Pour cette raison, l’Imperial College propose des cours d’anglais spécifiques aux domaines des sciences, de l’ingénierie et de la médecine aux étudiants disposant ou non du niveau d’anglais minimum requis mais ayant reçu une réponse d’admission positive de l’université.

Illustration : Crédits



Articles à lire...