Étudier en Allemagne après une licence




Les étudiants internationaux, et notamment français, peuvent facilement partir étudier en Allemagne après une licence. Les Universités et Fachhochschulen allemandes proposent des Masters accessibles après une bac+3 dont l’enseignement peut se faire en allemand ou en anglais.

 

Les formalités pour s’inscrire varient selon les établissements, les programmes et la langue d’enseignement. Voici quelques informations indispensables pour savoir quand et comment postuler auprès des universités allemandes.

 

Étudier en Allemagne après une licence en s’inscrivant directement dans une université allemande

Aujourd’hui les universités allemandes proposent des Masters en allemand et en anglais. Il est possible de trouver un master dans l’une ou l’autre langue en utilisant le moteur de recherche du site Study-in.de.

Il y a ensuite trois façons principales de postuler à un programme de Master en Allemagne :

  • remplir un formulaire en ligne sur le site de l’université
  • utiliser le portail uni-assist
  • postuler via hochschulstart.de pour les études de pharmacie, dentisterie, médecine et médecine vétérinaire.

Il est donc indispensable de consulter l’établissement dans lequel on veut étudier afin d’être sûr de la procédure à suivre.

Les universités allemandes fixent aussi des dates précises auxquelles postuler. Il existe souvent deux dates de rentrée universitaires en Allemagne.
Pour une rentrée en septembre/octobre, il faut généralement faire parvenir sa candidature entre le 1er mars et le 15 juillet.
Dans le cas d’une rentrée en mars/avril, il est alors conseillé de postuler entre le 1er octobre et le 15 janvier.

Ces périodes de candidature peuvent avoir une durée plus restreinte notamment si une mise à niveau en allemand est nécessaire. En effet, pour pouvoir être accepté dans un programme de Master en Allemagne, il faut évidemment être à même de suivre des cours en allemand.
Il est possible d’être admis dans une formation même sans le niveau d’allemand nécessaire à condition de suivre un programme préparatoire au préalable. Dans ces cas, les périodes de candidature sont souvent plus courtes car la rentrée universitaire se fait plus tôt.

Pour ne pas avoir à passer par ce type de programme linguistique, il faut passer un test d’allemand (souvent le TestDaF ou le DSH) et obtenir des résultats satisfaisants. Le niveau d’allemand requis varient selon les établissements.

 

Les autres solutions pour poursuivre ses études en Allemagne après une licence

Les explications données ci-dessus ne concernent que les étudiants qui souhaitent partir étudier en Allemagne après une licence en s’inscrivant directement dans un établissement allemand.

Il existe d’autres solutions. L’une des meilleures qui existe à l’heure actuelle consiste à s’inscrire dans une formation de l’Université franco-allemande (UFA). Ces formations sont proposées conjointement par des universités françaises et des universités allemandes. Les étudiants français peuvent donc chercher un Master labellisé UFA et s’inscrire ensuite auprès d’une université française. Les études se feront donc en partie en France et en partie en Allemagne. Il existe aussi des formations permettant d’étudier en Allemagne, en France et dans un troisième pays.

L’autre solution est de participer à un programme d’échanges de type Erasmus. Toutefois, le programme Erasmus est un programme sélectif qui ne garantit pas à tous les étudiants de pouvoir partir. C’est l’une des principales différences avec les formations conjointes de l’UFA.

Dans ces dernières, une fois l’étudiant admis, il est sûr de pouvoir partir en Allemagne. Dans le cas d’un échange Erasmus, l’étudiant est d’abord admis dans une université française puis doit ensuite déposer un dossier pour espérer être sélectionné au sein du programme Erasmus.

Besoin d’informations sur les diplômes, les universités, les frais de scolarité en Allemagne ? Consultez la page dédiée aux étudiants qui souhaitent partir étudier en Allemagne.



Articles à lire...