Les Universités au Japon




On distingue généralement trois types d’universités au Japon :

  • les universités nationales (86), financées par l’Etat
  • les universités publiques (75), financées par les municipalités ou les prefectures
  • les universités privées (591)

Au delà des universités, il existe aussi d’autres établissements universitaires même si les universités doivent rester la priorité des étudiants internationaux souhaitant étudier au Japon. Ce sont elles qui délivrent les diplômes permettant par la suite une mobilité internationale plus aisée qu’elle soit étudiante ou professionnelle.

 

Les établissements universitaires au Japon

Il y a près de 780 universités au Japon, publiques et privées confondues. Les universités proposent des bachelors en 4 ans, sauf dans certaines disciplines comme la médecine, la dentisterie ou la médecine vétérinaire pour lesquelles la durée des études est de six ans au minimum.

Les étudiants qui souhaitent faire un Master au Japon (ou éventuellement un Doctorat) adresseront leurs candidatures à des Graduate Schools. Celles-ci proposent des Masters en deux ans ou des Doctorats en 5 ans. Les Graduate Schools sont des établissements spécialisés dans les études de second cycle (comme c’est aussi le cas aux Etats-Unis par exemple) mais dépendent souvent des universités.

Au Japon, on trouve aussi des Junior Colleges qui proposent des formations en deux ou trois ans. Généralement, on y étudie l’économie, les lettres, l’éducation et la sociologie.

La formation professionnelle est délivrée au sein de Training Colleges. La durée des études varient selon les programmes. Elle est au moins d’une année mais la plupart des diplômes s’obtiennent après deux ans d’études.

 

Les meilleures universités au Japon

Les étudiants internationaux qui souhaitent obtenir un diplôme au Japon doivent en priorité orienter leurs recherches vers les universités.

Plusieurs universités japonaises se classent en haut des classements universitaires internationaux.

Le classement du Times Higher Education positionne l‘Université de Tokyo à la première place des universités asiatiques tandis que celui de QS la place en quatrième position.

Dans les deux classements, l’Université de Kyoto n’est pas en reste arrivant respectivement à la cinquième et septième place.

L’Université d’Osaka, l’Université de Tohoku et le Tokyo Institute of Technology se suivent ensuite dans des ordres différents selon les classements.



Articles à lire...