Étudier au Danemark après le bac : Faire une licence au Danemark




Etudier au Danemark après le bac pour y faire une licence est tout à fait envisageable pour les étudiants français et ce même sans avoir appris le danois. En effet, plusieurs programmes de licence sont intégralement proposés en anglais.

 

Nous vous donnons donc ici les informations nécessaires pour vous inscrire dans une université danoise et y faire une licence. Nous vous conseillons, avant de consulter cette page, de lire l’article Etudier au Danemark pour comprendre le fonctionnement du système universitaire danois.
 

Faire une licence au Danemark : quand postuler ?

Les établissements ont fixé la date limite pour postuler au 15 mars. En principe, la rentrée universitaire au Danemark est en septembre. Toutefois, pour certaines formations, une rentrée en janvier est également envisageable. Dans ce cas, la date limite pour postuler est fixée en général au 1er septembre.

 

Faire une licence au Danemark : où postuler ?

Il n’y a pas de procédure centralisée pour candidater. Il faut donc vous rendre sur le site internet de l’établissement que vous avez sélectionné pour remplir le formulaire de candidature, voir le détail des exigences (notes du baccalauréat, score au TOEFL ou à l’IELTS etc…) et éventuellement, s’il y a lieu, vérifier l’existence d’une extension de la période de candidature.
Il est possible que les institutions et les programmes pour lesquels vous candidatez soient régis par une règle de quotas restreignant le nombre de places ouvertes aux étudiants internationaux. Pensez à vérifier cela en consultant le site internet de l’établissement qui vous intéresse.

 

Faire une licence au Danemark : les tests de langue

Que vous choisissiez une formation en danois ou une formation en anglais, il vous sera demandé de passer un test de langue.
Certaines universités précisent sur leur site internet que les candidatures ne contenant pas les résultats des examens de langue ne seront pas examinées. Hors, selon le moment auquel vous décidez de postuler, vous pourriez vous retrouver dans l’impossibilité de passer ces tests avant d’envoyer votre candidature car ceux-ci n’ont lieu en France qu’entre février et juillet et nous avons vu plus haut que la date limite pour envoyer sa candidature était au mois de mars. Vous avez donc trois solutions : passer un test de langue un an avant de candidater ou choisir un programme qui commence en janvier plutôt qu’en septembre ou contacter l’université pour trouver une solution avec elle (exemple : envoi du score après l’envoi de la candidature).

Illustration : Crédits



Articles à lire...