CPGE à l’étranger : Faire une prépa à l’étranger




Vous êtes dans votre année de terminale et envisagez d’entrer en classe préparatoire ? Pourquoi ne pas choisir de partir faire une prépa à l’étranger ?

Disons-le tout de suite, les CGPE sont une création franco-française, vous ne trouverez donc pas d’équivalence ailleurs dans le monde. Toutefois, plusieurs lycées français à l’étranger proposent des classes préparatoire.

CPGE à Rabat au Maroc

Le Lycée Descartes de Rabat au Maroc dispose d’une CPGE voie scientifique et d’une autre CPGE voie économique. L’intégralité des places est cependant généralement réservée aux élèves des lycées français au Maroc ou aux élèves issus du système scolaire marocain.

Site web du Lycée Descartes de Rabat

CPGE à Vienne en Autriche

La scolarité en CGPE au Lycée Français de Vienne s’adresse en priorité « aux élèves curieux, ouverts sur le monde économique et social, sur l’Europe et ses cultures, prêts à travailler de manière soutenue et régulière », d’après le site web de l’établissement.

Les frais d’inscription sont de 6435 euros pour l’année 2010/2011 auxquels il faut ajouter les frais de restauration et d’hébergement.

Une bourse de 4000 euros (2000 euros sur chacune des deux années d’études) est disponible pour certains candidats selon la qualité du dossier scolaire et la situation sociale de chacun.

Il existe deux solutions d’hébergement :

  • en chambre, en cité universitaire pour environ 350€/mois
  • en internat dans un établissement autrichien

Site web du Lycée Français de Vienne

CGPE dans les DOM-TOM

Si vous souhaitez rester en France mais changer totalement de décor, on trouve aussi un certain nombre de classes prépa dans les DOM-TOM.

S’inscrire dans une prépa à l’étranger ou dans les DOM-TOM

Les inscriptions en prépa dans un lycée français à l’étranger ou dans un lycée de département ou territoire d’outre-mer se font via le site Admission-postbac.

Il faut toutefois savoir, qu’en règle générale, les classes préparatoires de ces lycées accueillent en priorité ceux et celles résidant dans les départements et territoires concernés. Avant de vous inscrire, rien ne vous empêche de prendre contact avec ces lycées pour leur exposer votre projet et connaître leur avis sur la question.
Illustration : Crédits



Articles à lire...