Étudier à l’étranger après le bac


Découvrez nos guides gratuits pour partir étudier à l’étranger après le bac.

On dénombre au moins 3 solutions différentes pour faire ses études l’étranger après le baccalauréat, chacune d’elles ayant ses avantages et inconvénients :

  • S’inscrire directement dans une université à l’étranger
  • S’inscrire dans une université française et participer à un programme d’échange (Erasmus par exemple)
  • S’inscrire dans une université française et choisir un double-diplôme

S’inscrire dans une université à l’étranger après le bac

Vous pouvez choisir d’étudier à l’étranger après le bac en vous inscrivant directement dans une université étrangère.

Nos guides pays par pays

Les avantages

En choisissant de vous inscrire directement dans une université à l’étranger, vous vous assurez de passer l’intégralité de votre cursus dans le pays de votre choix.

Vous noterez des progrès significatifs dans la langue du pays d’accueil.

Vous augmentez vos chances de trouver un emploi à l’étranger, notamment dans le pays d’accueil.

Les inconvénients

En revanche, les démarches pour vous inscrire seront plus lourdes et étudier dans certains pays pourra vous revenir très cher, notamment si vous choisissez l’Angleterre, les Etats-Unis ou l’Australie.

Il existe bien entendu quelques bourses pour les étudiants internationaux mais elles sont rares, souvent en nombre limité, et vous êtes en concurrence avec les étudiants du monde entier pour tenter de les obtenir

Etudier dans un établissement en France et postuler à un programme d’échanges

Après votre bac, vous pouvez aussi choisir de vous inscrire dans une université française et tenter par la suite, souvent à partir de la deuxième année, de partir étudier jusqu’à un an dans une université étrangère partenaire de votre établissement en France.

L’avantage de cette démarche réside dans la forte diminution, ou même l’absence, de frais de scolarité à payer à l’université étrangère et dans les différentes bourses qu’il est possible d’obtenir (comme la bourse Erasmus par exemple).

Le nombre de places disponibles chaque année est limité. Ce n’est pas parce que vous intégrez telle ou telle institution proposant d’étudier dans tel ou tel pays que vous serez automatiquement sélectionné pour partir.

Choisir un double-diplôme ou un diplôme conjoint

Après avoir obtenu votre baccalauréat, vous pouvez opter pour un cursus intégré. Il s’agit de formations menées conjointement par plusieurs établissements, dans plusieurs pays (au moins deux à chaque fois, mais parfois plus).

Si vous êtes sélectionné pour intégrer une formation de ce type, vous serez alors sûr de partir à l’étranger durant votre scolarité et recevrez un diplôme-conjoint (un seul diplôme validé par tous les établissements), un double-diplôme (deux diplômes, l’un de l’établissement français, l’autre de l’établissement partenaire à l’étranger) ou même un multi-diplôme (s’ il existe plus de deux partenaires).